mercredi 31 décembre 2008

Voeux...

"N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites.
Décide
de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux."


Citation d'
Epictète
Philosophe grec
Né à Hiéropolis en 50

Décédé à Nicopolis en 135




Meilleurs voeux pour l'an neuf,
avec toutes mes amitiés,

Gipsy

lundi 29 décembre 2008

Istanbul

de Orhan Pamuk

Mon avis
Un livre qui m'a emportée loin de chez moi, dans une ville que je connais assez bien déjà.
J'ai aimé les descriptions, les humeurs, la fatalité nostalgique de l'auteur, sa vision de sa ville.
Un bel hommage à Istanbul.



Résumé du livre

Evocation d'une ville, roman de formation et réflexion sur la mélancolie, 'Istanbul' est tout cela à la fois. Orhan Pamuk se remémore ses promenades d'enfant, à pied, en voiture ou en bateau, et nous entraîne à travers ruelles en pente et jardins, sur les rives du Bosphore, devant les villas décrépites, dessinant ainsi le portrait fascinant d'une métropole en déclin.

La critique par Thomas Flamerion

Souvenirs de jeunesse, souvenirs en noir et blanc, un peu austères, un peu tristes. Photographie panoramique d’une cité légendaire, théâtre de grands événements et objet de maintes convoitises, à mi chemin entre le roman initiatique et le récit de voyage - bien que de voyage, ici, il n’y eut pas -, l’‘Istanbul’ de Pamuk dessine surtout le parcours littéraire du plus emblématique des écrivains turcs contemporains. Vagabond, disert, l’homme arpente les couloirs de la mémoire, des sensations fugaces et des moments forts pour dire l’amour qui le lie à Sa ville. Istanbul, son terrain de jeu, le berceau de son sang, le fief du cocon familial tentaculaire qui l’a vu grandir. Jamais ville n’aura autant participé à l’éducation d’un homme que ce diamant du Bosphore, rarement hommage plus sensible aura été rendu à la terre nourricière.
Parce qu’il est possible de se livrer avec pudeur, pour ne pas ennuyer, sans doute, pour donner à Istanbul toute sa profondeur, Pamuk en dresse un portrait polymorphe, basé autant sur ses propres impressions que sur celles de ces illustres arpenteurs. Il emprunte à Théophile Gautier, à Nerval, aux gravures de Melling, à Flaubert et à l’encyclopédie du quotidien de Resat Ekrem Koçu. Il multiplie les regards, s’attarde sur la misère, remonte le temps et voit, par-delà le mythe de Constantinople, la réalité sordide. Enfin, surtout, il explique l’immatériel, l’évanescent, avec un art consommé du sensible. Il berce son récit de ce hüzün, cet étrange mélancolie qui flotte dans l’air d’Istanbul et pénètre les âmes.
Et que dire de cette plume ? Gracile, juste, élégante, elle porte un récit dont la richesse n’a d’égale que l’incroyable attraction. Oui, Pamuk donne vie au rêve de la belle orientale, mais il réveille aussi les stigmates de l’histoire. Istanbul peut être fière, son fils est devenu grand, mais il continue, aujourd’hui encore, de compter les bateaux qui croisent dans le Bosphore.

Paru chez Folio - 547 pages.

mardi 23 décembre 2008

Tous mes voeux...

Crochet addict!

Encore une et encore et encore une fleur!
... et on se retrouve avec une écharpe de 2 mètres!
Qu' à cela ne tienne, même si elle n'était pas prévue dans la liste des cadeaux de Noël, elle a, je crois, trouvé preneuse :-)
Le modèle est de O Fil de l'O qui a gracieusement offert les explications sur Granny Mania.

mercredi 17 décembre 2008

lundi 15 décembre 2008

J'veux le même!

Ce qui devait arriver... au vu du bonnet de son frère, Miss Momo a "commandé" le même...
- "J' veux le même, mais en brun, avec une fleur"
Une taille au dessus (100 m au lieu de 96 et des aiguilles 4.5), Mademoiselle a une tignasse a couvrir et n'aime pas avoir froid aux oreilles...
Fini à temps pour glisser sous le sapin!


jeudi 11 décembre 2008

Christmas Night...

Image Hosted by ImageShack.us

Opération "Sapin" ter - mi - née!

Cette année, classique le sapin, en rouge, argent et transparent.

En attendant le père Noël, je vais cogiter le menu... enfin, surtout le dessert, parce que pour le reste ce sera sans doute comme le sapin, classique!
Classique version perso, entendons nous ;o)
Les commandes vont bon train, et les votes à l'unanimité pour les Scampis Na Buzaru.
Si il y a des amateurs, je vous raconterai plus tard...

mercredi 10 décembre 2008

Gipsy Village - Bloc 04 (9)

2e bloc d'une série de neuf...
Le bloc 04 de décembre avec son coeur en appliqué rebrodé.

La sieste en couleurs!

Pour compléter mon kit "sieste", un coussin kitch assorti au plaid en granny hexagones...

Round robin sur ECP

Comme l'année, le round robin organisé par Marie sur ECP se termine.
J'ai reçu mon bloc en retour, il est vraiment splendide et me plait énormément.
Chaque participante a su y coordonner sa partie à celles des autres... un résultat magnifique.
Merci à toutes pour ce bel échange.



J'ai, à mon tour, brodé celui de Marie, ainsi, elle aussi le recevra avant Noël.

lundi 8 décembre 2008

Petit cadeau pour une grande dame...
Je sais à présent qu'il est arrivé, je peux le montrer :o)


Pochette 12 /12 cm
Broderie fils mixtes et rubans sur soie, perlage.

samedi 6 décembre 2008

Le Pays de la Liberté

de Ken follett



Résumé

Entre le jeune Mack, condamné à un quasi-esclavage dans les mines de charbon des Jamisson, et l'anti- conformiste Lizzie, épouse déçue d'un des fils du maître, il n'a fallu que quelques regards et rencontres furtives pour faire naître l'attirance des cours.Mais dans la société anglaise du XVIIIe siècle, encore féodale malgré les idées neuves de ses philosophes, l'un et l'autre n'ont de choix qu'entre la soumission et la révolte. Rebelle, fugitif, repris et condamné, Mack ne reverra Lizzie que dans la plantation de Virginie où on l'a déporté pour le travail forcé. Alors seulement ils comprendront que le bonheur se gagne en forçant le destin.

Des crassiers de l'Ecosse aux docks de la Tamise, de l'Amérique esclavagiste aux premières incursions vers l'Ouest encore vierge, l'auteur des Piliers de la Terre nous entraîne ici dans une superbe épopée où la passion amoureuse se confond avec l'aspiration de toute une époque à la liberté et à la justice.

jeudi 4 décembre 2008

Grand Saint Nicolas...


Nicolas de Myra
Fresque de l'Abbaye de Bec - France


Le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara, une cité de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure (région appelée maintenant Turquie d'Asie) entre 250 et 270 après J-C. Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre (actuelle Demre) en Asie Mineure.


Eglise Saint Nicolas à Demre-Turquie

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse. Chaque épisode de sa vie a donné lieu à un patronage ou une confrérie d'un métier ou d'une région.
Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre, dans l'est de la France (Lorraine et Alsace), le nord, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas. Aux Pays Bas on le nomme : Sinterklaas.
Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages. Il visite les écoles maternelles, distribue des friandises aux enfants (du pain d'épices et des oranges) et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d'artifices... Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ces régions.
Saint Nicolas, dans son costume d'évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.



La chanson des écoliers


O grand Saint Nicolas patron des écoliers,
Apporte-moi des pommes dans mon petit panier.

Je serai toujours sage comme une petite image,
J'apprendrai mes leçons pour avoir des bonbons.

Venez, venez Saint Nicolas
Venez, venez Saint Nicolas
Venez, venez Saint Nicolas

Et tra la la...







Recette des Speculoos de Saint Nicolas.

mercredi 3 décembre 2008

Karadeniz Müzik...

Ou musique de la Mer Noire... version turque.

Pour celles qui rêvaient d'une Wii Fit pour Noël, essayez plutôt d'en suivre le rythme... Perte de poids garantie à raison de quelques séances par semaine :-)



Oreilles sensibles, s'abstenir ;-)
Personnellement j'adore!

Kayaka, mer noire - Turquie 2007




Références 'Géo Historique' sur Wikipédia

Neige...

Ce matin, au lever, Ô surprise...
Comme un rideau de blanche dentelle aux fenêtres...



Instants magiques...







mardi 2 décembre 2008

Les Compagnons d'éternité

de Jeanne Bourin

Inimitable Jeanne Bourin, qui, une fois de plus, nous plonge au coeur du Moyen Âge, en pleine époque des Croisades, en mettant encore les femmes à l'honneur.



Résumé du livre

Juillet 1099 : les Francs s'emparent de Jérusalem qu'ils assiégeaient.
Emportées par le vent de l'Histoire, Brunissen, Flaminia et Alaïs, les trois filles de Garin le parcheminier de Chartres, vont vivre dans leur coeur et dans leur chair l'affrontement de la Chrétienté et de l'Islam.
Pendant que Godefroy de Bouillon fonde le royaume franc de Jérusalem, les trois soeurs, au fil des jours, traverseront heurs et malheurs en Terre sainte. À l'image du destin tourmenté du royaume naissant, leur sort sera semé de pièges.
L'une songera à repartir pour Chartres, les autres à demeurer à Jérusalem.

"Les Compagnons d'éternité" est la suite des "Pérégrines".

Paru chez Folio - 426 pages.