jeudi 30 juillet 2009

Gipsy on the Road!

Et blog en pause jusqu'à fin août!

Direction plein Est via Saarbrücken, Munich, Salzburg, Ljubljana, Zagreb, Beograd, Nis, Sofia et entrée en Turquie par Edirne. Après, parcours non défini mais, à coup sûr, plaisirs et découvertes dont je vous reparlerai plus tard.
Les passeports et le matériel de camping sont prêts,
je vous souhaite à toutes un excellent mois d'août,
bisous et à bientôt,

Gipsy

Un medley de photos de voyages précédents, à découvrir plus amplement sur Pyffamily.be, rubrique "Voyages", si vous le souhaitez.


1. Mosquée Aya Sofia (Sainte-Sophie), Istanbul
2. Dans les rues de Bart
ın
3. Route entre Sivas et Kangal
4. Azdavay, environs de Kastamonu
5. Hasankeyf
6. Pinarbaşi Şelalesı, environs de Kastamonu
7. Kizilcahamam
8. Safranbolu
9. Détail d'un robinet d'ablutions

lundi 27 juillet 2009

Travaux en cours... La suite

L'étape "broderie" de travail en cours est terminée.
Travail en cours va finir en assise de chaise, il me faudra donc encore réaliser le capitonnage (comme une première chaise réalisée l'an passé... bizarre, ça doit être la saison qui fait ça!), mais, ce sera pour septembre... Gipsy lève l'ancre en août! Yes!!! ;o)))




Miss Edelweiss...

Un joli nom de fleur de montagne...
Un nouveau blog à visiter...
Une fille sympa aux doigts agiles.



lundi 20 juillet 2009

Travaux en cours....

Mettre à profit les longues soirées d'été, celles où la lumière persiste.
Broder en s'inspirant des couleurs de saison, écouter le temps qui passe...


mardi 14 juillet 2009

Kiremitte à l'agneau

Ca sent les vacances, je vous le dis!
Alors, même en cuisine, on pense ... Turquie!

Là-bas, à travers les rues de tout le pays, votre odorat sera fréquemment alléché par un parfum de plat mijoté.
Chez l'habitant ou au restaurant, le kiremitte à l'agneau est un de ces mets savoureux.
A la base, une sorte de ragout d'agneau mijoté à petit feu avec une armada de légumes de saison. On le passe ensuite au four dans des ramequins de terre cuite individuels.
C'est d'ailleurs l'origine du nom de ce plat, en turc, kiremitte = tuile. De là, il n'y avait qu'un pas, la tuile est devenue récipient culinaire!



La recette (pour 4 à 6 personnes)
1kg d'épaule d'agneau
1 grosse aubergine
1 grosse courgette
2 oignons
4 jeunes carottes
1 poivron (couleur au choix)
3 navets
1 poignée de haricots princesse
4 tomates mûres
huile d'olive
sel
pul biber (ou poivre rouge)

Commencez par couper les aubergines en cubes, les saler et les mettre à dégorger une demi heure dans une passoire. Après ce temps, les rincer et les essuyer avec du papier absorbant.
Détaillez la viande en petits dés et la mettre à rissoler dans 5 cuillères à soupe d'huile d'olive.
Ajoutez les aubergines et laissez absorber l'huile quelques instants, ajoutez dans l'ordre les oignons, les poivrons, les navets coupés en dés. Remuez le tout, réduisez la température et ajoutez carottes en rondelles, haricots princesses et tomates en morceaux.
Assaisonnez de sel et poivre rouge et laissez mijoter 1h à feu minimum, ajoutez par dessus (pour conserver les tranches entières) les rondelles de courgette et poursuivez la cuisson '30 minutes.
Au bout de ce temps, répartissez la préparation dans des ramequins à four (terre si possible) et passez les au four '30 minutes.
Servez avec un riz pilaf ou du pain de campagne.

Le Kiremitte s'accommode d'une multitudes de variantes; boulettes de viande hachée, poisson ou légumes différents en fonction de la saison.

lundi 13 juillet 2009

Devoir de Vacances!

Maîtresse Cécile, pour la finition de juillet, avait clairement imagé la leçon!
En rond... et à pompons!
J'ai donc (sagement) suivi le programme... En rond... et à pastilles!




Hygiène de l'Assassin

d'Amélie Nothomb



Résumé du Livre

L'annonce de la mort imminente de Prétextat Tach, Prix Nobel de littérature, misanthrope et obèse, suscite un engouement sans précédent chez les journalistes du monde entier. Rares sont ceux qui ont le privilège d'approcher le grand homme ; les quatre premiers, trahis par leur incompétence et leur fatuité, sont éconduits de façon grossière : le premier est épinglé pour sa bêtise, le deuxième, écoeuré, fuit au récit des orgies rituelles de Tach, les deux autres n'échappent pas non plus aux vexations orchestrées avec jubilation ; seule Nina, par sa parfaite connaissance de l'oeuvre de l'écrivain, parvient à faire face au mépris et au sadisme affichés par Tach ; tous deux engagent alors un duel à fleurets mouchetés, qui va amener l'écrivain à se dévoiler et à révéler son surprenant passé...

L'Ombre du Vent

de Carlos Ruiz Zafon



Résumé du livre

Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

vendredi 10 juillet 2009

Dessine moi... une broderie!

Entre parme et violet, une nouvelle pochette, à maquillage cette fois, départ en voyage imminent oblige!



Des détails...





et une vue de la pochette dépliée. Fermée, elle mesure 17 sur 20 cm.



Pour celles qui le souhaitent, le schéma de la broderie en taille réelle avec ses explications de points au format .pdf
A vous de choisir les tissus et les coloris de fils!

Pour télécharger le modèle, cliquez sur l'image ci-dessous.



Bon amusement!

mercredi 8 juillet 2009

Mer du Nord...

La Mer du Nord, sa pluie, son vent... ses goélands!

Hier, balade à la Mer du Nord. Sur la digue, je précise!
Entre les coups d'orage, les coups de vent et les averses catastrophes, on a même pas risqué la plage!
Mais on y fait de chouettes rencontres aussi...

Un goéland argenté prenait la pose en échange d'une petite gourmandise...



Pas farouche, le volatile eût tôt fait de repérer la généreuse demoiselle...



Que ne ferait-on pas pour une gaufre de Liège!?
(C'est bien connu, ce sont les meilleures ;o)



D'un gracieux coup d'ailes, il vient chercher la portion convoitée...



Pendant que, dans le ciel tourmenté, ses acolytes ont repéré le manège!



La photographe photographiée continue sa distribution...



Mais il en vient de partout, et une malheureuse gaufre ne suffira pas à nourrir tous les gourmands!



On reviendra!

lundi 6 juillet 2009

Big Bottle Bag!

Ou comment déléguer le transport des encombrants!
Au fond du sac de plage ou du sac de rando, la bouteille d'eau d'1 1/2 litre encombre et pèse...
Difficile à transporter à bout de bras (c'est finalement un main de perdue pour peu de chose) elle trouvera forcément une épaule pour se pavaner! ;o)))
12 carrés de Granny Square en coton plus tard, assemblés en cours de travail et agrémentés d'une bordure fantaisie, nous voilà parés pour les vacances!


dimanche 5 juillet 2009

Les petits bonheurs de Cécile...

On les aime tant qu'on voudrait qu'ils ne terminent jamais!
Mais voilà, une fois prise au jeu, on ne peut plus s'arrêter!
Merci Cécile!


Pour ma part, je ne rebroderai pas les fleurettes sur les pois, trop envie de les garder "natures". Il sera toujours temps d'ajouter des fleurettes à l'étape d'intégration de la broderie.
Bisous à toutes et bonne fin de week-end,
Gipsy

jeudi 2 juillet 2009

Gipsy Village... avec ses bordures(18)

L'est pas fini hein! Doit encore être quilté!
(Et avec la chaleur qu'il fait, c'est sûr que je ne mettrai pas le turbo! ;o)))
Mais bon, le top est quand même terminé. Je vais le monter en sandwich et sortir mon dés à coudre pour me motiver...