mardi 29 juin 2010

En vrac, en cours, en préparation...

Juin file à sa fin pour mieux laisser paraître juillet...
Le temps des vacances, des projets et des voyages.

Le programme se dessine, les esquisses des escales se précisent.
Le matériel est testé au jardin...

L'occasion aussi de vous présenter "Müsli", notre nouvelle mascotte.






Soliman le Magnifique

de André Clot



Soliman le Magnifique, le plus glorieux des sultans ottomans, fit trembler l'Europe pendant près d'un demi-siècle. En quelques années, il conduit son armée _ la première du monde _ jusqu'aux portes de Vienne, devient le maître de la Méditerranée et s'installe à Bagdad. Face à ce redoutable conquérant dont le devoir est d'étendre toujours plus les terres de l'Islam, la Chrétienté est incapable de s'unir: Charles Quint doit signer l'humiliant traité de Constantinople tandis que François 1er, le Roi Très Chrétien, se fait le complice du Grand Turc. " Ombre de Dieu sur la terre ", mais aussi habile politique et despote tout-puissant, Soliman dirige fermement l'Etat avec l'aide de ses grands vizirs. Si Dieu lui a donné le pouvoir, c'est pour qu'il assure la justice et le bien-être de ses sujets. Il recula les limites de l'Empire plus qu'aucun des sultans ottomans, mais c'est sous le nom de Législateur qu'il est passé dans l'histoire de la Turquie. Dans cet empire qui règne sur trois continents, qui compte plus de 30 millions d'habitants et brasse presque toutes les races et les religions connues, la noblesse héréditaire n'existe pas: l'administration _ remarquablement organisée _ est tout entière aux mains de Chrétiens islamisés dont l'élite, parvenue aux honneurs et à la fortune, formera des esclaves dévoués au sultan jusqu'à la mort. Des finances prospères, une économie dirigée et autoritaire: c'est bien sous le règne de Soliman que l'Empire ottoman atteint son apogée. Les villes et les campagnes connaissent une croissance économique et démographique sans précédent. Istanbul d'abord, la plus grande ville du monde, où l'on assiste à un formidable renouveau des arts et des lettres, capitale prestigieuse, siège du Sérail et des plus sombres intrigues...

Historien et journaliste, André Clot a passé de nombreuses années dans les anciens pays de l'Empire ottoman.

Fayard - Biographies Historiques

lundi 21 juin 2010

Le Temps des Coquelicots...

Coquelicots,
poètes des champs qui fleurissez partout en cette saison,
rouges d' amour ou de plaisir, vous avez tout pour nous séduire!

Tellement éphémères, nous n'osons vous cueillir,
alors, pour vous garder toute l'année,
du bout de l'aiguille, sur la toile je vous ai couchés.



Ce petit modèle offert à toutes les brodeuses pour leur souhaiter un bel été.
Télécharger ICI (modèle original © Gipsy Quilt, ne peut être vendu)

mardi 15 juin 2010

Istanbul c'est ... #05

Sulukule romanlar...

Sulukule n'est plus,
Sulukule, ce quartier d' Istanbul où depuis 1000 ans habitait la communauté gitane,
Sulukule, le plus vieux quartier gitan au monde.


Photo de Nathalie Ritzmann - http://dubretzelausimit.over-blog.com/

Dans le cadre du projet de rénovation urbaine, la mairie de Fatih a fait démolir les « gecekondu » (mot qui veut dire « construit la nuit » en turc et désigne les quartiers informels) dans le but de les remplacer par des habitations « de style ottoman ».

Sulukule se meurt... sa musique est, elle, bien vivante!




Soirée mémorable à l'occasion d'une fête d'anniversaire...
hein dit Nat?! ;o))

La princesse des gitanes était vêtue comme ça...
hein dit Nat?! ;o))




















A lire:

Sulukule ou les derniers jours des Roms de Constantinople
Un article de Nicolas Cheviron, septembre 2006

Sulukule, avril 2010
Un article de Nathalie Ritzmann

lundi 14 juin 2010

Viréo à gorge jaune...


... Trouvé ici
et posé là:

jeudi 10 juin 2010

Becouse...

Bleu Turc... oise!

Un album CD aux couleurs et aux symboles de la Turquie pour stocker les photos de voyage.

2 photos du haut: Mausolée Vert à Bursa
2 photos du bas: Mevlana à Konya



Oeillets, tulipes, minaret et nazar boncuk... quelques symboles pour illustrer cet album de souvenirs familial.