lundi 27 août 2012

Bons Baisers de Russie!

Une petite nouveauté à la boutique...

Deux modèles de broderie pour
deux Supports de Portable en Charge différents.

Pratiques et fonctionnels, chaque membre de la famille voudra le sien !


lundi 13 août 2012

Gipsy Dream

Un panneau d'environ 80 sur 52 cm brodé de fils perlé, de rubans  de  soie, de perles et de miroirs shisha, explosion de couleurs sur fond en coton noir uni.

Challenge à paraître dès septembre à la boutique où des détails suivront...

Mise en scène et finitions à achever pour vous montrer bientôt un ouvrage haut en couleurs terminé!


vendredi 3 août 2012

Loin des Mosquées

de Armel Job

Hébergé chez un oncle à Cologne où il achève ses brillantes études, Evren, un garçon timide et insipide, tombe amoureux de Derya, sa belle et sensuelle cousine. De retour chez lui, en Belgique, il fait part à ses parents de son intention d’épouser sa cousine. Mais lorsqu’une délégation familiale se rend en Allemagne pour demander officiellement la main de la jeune fille, celle-ci refuse. Qu’à cela ne tienne. Pour laver l’honneur de son fils, la mère d’Evren lui arrange un mariage avec une autre cousine, l’énigmatique Yasemin qui, bien qu’il s’agisse d’un mariage arrangé, est décidée à séduire pour de bon son cousin. Mais les choses ne peuvent bien sûr pas être aussi simples! La situation dérape. Et Derya débarque un beau jour en Belgique, chez son cousin… L’histoire est racontée tantôt par Evren, tantôt par Derya, Yasemin ou encore René, un croque-mort qu’Armel Job a invité dans l’histoire! Quand à la fin, elle est à la fois drôle et ironique. Un livre qui se lit d’une traite.

mercredi 1 août 2012

Le Jardinier de Sarajevo

de Miljenko Jergović


En vingt-neuf nouvelles, la chronique kaléidoscopique d’une Bosnie ravagée par l’éclatement de la Yougoslavie. Avec un étrange détachement, le narrateur promène son regard sur les familles, les amants, les victimes, les bourreaux, les animaux, les plantes, les objets “sans qualités”. Le pathétique côtoie l’ironie et la cruauté la nostalgie, pour mieux préserver, dans toute sa complexité, l’image éparpillée du monde.

Ruta Tannenbaum

de Miljenko Jergović


Ruta Tannenbaum, le roman le plus polémique de Miljenko Jergović, s'inspire librement de la vie tragique de Lea Deutsch, une fillette juive de Zagreb devenue dans les années trente une véritable vedette du Théâtre national croate.

Ruta occupe le devant de la scène avec ses parents, Salamon et Ivka, et son grand-père Abraham, tandis que dans les coulisses une multitude de personnages, bousculés par les événements, tentent de jouer le rôle que l'Histoire leur a soufflé. Après avoir été portée aux nues, la jeune Ruta se trouve condamnée à la négation sociale par ses concitoyens et le régime oustachi. Roman familial, chronique de toute une ville et fresque d'une époque, Ruta Tannenbaum met en scène d'innombrables épisodes à un rythme effréné, le vaudeville y côtoie le tragique, le pessimisme mordant cède la place à une bouleversante humanité. L'auteur revisite, parfois sur un mode âprement ironique mais toujours avec acuité, le Zagreb d'avant-guerre sans manquer de célébrer la condition humaine dans toute sa complexité. Jergovic choisit ici d'aborder un sujet dérangeant, décidé à confronter son pays à ses pires hantises. Ce faisant, il écrit un grand roman croate mais avant tout universel.