jeudi 5 août 2010

Turquie 2010... #02

Entre Serbie et Turquie, l'inévitable traversée de la Bulgarie...
Entendez déjà au ton que ce n'est pas le tronçon que je préfère, loin s'en faut!

Non pas que je n'aime pas les Bulgares... d'ailleurs, je ne les connais pas, ou presque. Ni qu'il n'y ai rien à visiter en Bulgarie, il y a quantité de vestiges et de monastères magnifiques, de forêts et de lacs...
Ce que je n'aime pas en Bulgarie, c'est l'état. L'état bulgare, la police bulgare, les lois bulgares, les routes bulgares... en un mot, tout ce qui y touche n'y est encore et toujours que corruption et injustice malgré son adhésion à l'Europe depuis 2007.

Circuler en Bulgarie relève du cauchemar, l'axe Dimitrovgrad (frontière serbe) / Kapitan Andreevo (frontière turque) n'est long que de 370 km mais nécessite largement la journée! Limitations de vitesse à tous propos, le 20 km / heure est monnaie courante là-bas, voitures de police dans les carrefours, état des routes et véhicules hétéroclites y contribuent amplement.

Bien sûr, cela a des avantages, inutile de descendre de voiture pour prendre des photos!
Je vous montre...


Axe de transit vers le Moyen-Orient... 2 bandes, c'est bien assez comme ça!






A l'entrée de Sofia, entre "Monsieur Bricolage" et...


"Ikea"...


... le bidonville des Rroms!


"Welcome in Bulgaria"




A l'approche de la frontière turque, des multitudes de petits commerces vendant du fromage "kasar", histoire de se rassurer et que bientôt on y sera!


Ultimes kilomètres...

Je compte sur vous pour soutenir mon blog si la censure bulgare me "tombe" dessus ;o)

Prochain arrêt en Turquie,
bisous,

Gipsy

5 commentaires :

  1. j'ai un collègue qui vient de passer 3 ans en Bulgarie et qui n'y a que de bons souvenirs ! peut-être faudrait-il t'y arrêter plus longtemps à l'occasion ...

    RépondreSupprimer
  2. Contente de te voir de retour, j'ai hâte de voir tes photos, moi qui connais tant de turcs mais si peu le turquie!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis certaine que derrière ces mauvais côtés, la Bulgarie mérite aussi qu'on s'y intéresse mais pour cela, comme évoqué dans le commentaire de "celle qui rêve", il faut s'y arrêter plus longuement, si le coeur t'en dit bien évidemment... Ah, quand l'appel de la Turquie te tient, difficile de s'arrêter en route...

    RépondreSupprimer
  4. ouh la quelle aventure
    Je ne crois pas que je pourrais faire autant de kilomètre en voiture

    RépondreSupprimer
  5. Hello les filles,
    Vous avez raison, il faudrait s'y arrêter, la Bulgarie le mérite certainement, c'est le régime que je redoute, pas les gens ni les paysages.

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite :-)