jeudi 22 novembre 2012

La batarde d'Istanbul

de Elif Shafak
(voir aussi Bonbon Palace



Chez les Kazanci, Turcs d'Istanbul, les femmes sont pimentées, hypocondriaques, aiment l'amour et parlent avec les djinns, tandis que les hommes s'envolent trop tôt pour l'au-delà ou pour l'Amérique. Chez les Tchakhmakhchian, Arméniens émigrés aux États-Unis dans les années 1920, quel que soit le sexe auquel on appartient, on est très attaché à son identité et à ses traditions. Le divorce de Barsam et Rose, puis le remariage de celle-ci avec un Turc nommé Mustafa suscitent l'indignation générale. Quand, à l'âge de vingt et un ans, la fille de Rose et de Barsam, désireuse de comprendre d'où vient son peuple, gagne en secret Istanbul, elle est hébergée par la chaleureuse famille de son beau-père. L'amitié naissante d'Armanoush Tchakhmakhchian et de la jeune Asya Kazanci, la «bâtarde», va faire voler en éclats les secrets les mieux gardés...

4 commentaires :

  1. Je lisais ce roman l'hiver dernier en pleine guéguerre contre les Français à propos du génocide arménien, c'était de saison ;o) Elif Shafak est une femme intelligente, cultivée, moderne, ouverte, sans préjugés, cette dernière qualité étant malheureusement peu partagée par ses concitoyens. Il faut lire aussi son "essai" sur la maternité. Le titre m'échappe, quelque chose avec "lait", me semble-t-il.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime cette auteure ! je ne me souviens pas avoir lu celui-ci , par contre j'ai beaucoup aimé " le lait noir" où elle parle du choix difficile pour les femmes entre maternité et carrière.
    J'ai adoré "bonbon palace' un vrai conte oriental! cette femme exprime à merveillela difficulté d'être partagée entre 2 cultures!

    RépondreSupprimer
  3. Je lis "la bâtarde d'Istambul" en ce moment, j'aime ces femmes turques avec leur complexité et leur culture... d'autant plus qu'hier on nous a montré un reportage sur Istamboul de toute beauté, le reporter nous faisait entrer dans les marchés et les cafés ... j'étais dans le livre ! d'ailleurs je crois que je ne vais pas tarder à me plonger réellement dans cette merveille!!
    Merci pour ça ... aussi!

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite :-)