mardi 27 janvier 2009

Aubertin d'Avalon

de Bernard Tirtiaux


Résumé du livre

En cette fin du XIIe siècle, où s’invente un monde nouveau, comment Aubertin d’Avalon, bâtisseur de cathédrale et maître sculpteur, peut-il deviner que la mission que lui ont confiée les Templiers va le jeter sur les routes de l’Orient, faire de lui un pèlerin de la Flamme Sainte, le transformer en incendiaire mystique ? Voici, de Paris à Jérusalem, en passant par Chartres, le grand roman d’une initiation où la fureur des temps n’a d’égale que l’élévation spirituelle.
En quittant le chantier de Notre-Dame et les rêves de pierre blanche pour sculpter l’impossible statue de l’épouse défunte qui hante son atelier et ses jours, Aubertin entame le plus secret des voyages pour l’Ordre du Temple.
En marge de la croisade où bataillent ses fils, sa recherche le mènera du côté des carrières, des lieux de silence et d’une vallée de lépreux où il rencontrera la princesse di Morra ; celle-ci transformera sa quête du Feu Divin en chemin vers la lumière de la vie. A l’heure où se dénoue son destin, il apprend, ultime leçon, qu’en face des bûchers de l’histoire demeure, indéracinable, l’espérance.

Paru chez Le Livre de Poche - 348 pages.

2 commentaires :

  1. Coucou Gipsy
    Je constate avec plaisir que toi aussi tu as aimé B. Tirtiaux. Il parle de l'Art et du Beau avec une telle poésie... Après Aubertin d'Avalon et les Sept Couleurs du Vent, je ne peux que te conseiller le Passeur de Lumière ...
    Bisous
    Coralie

    RépondreSupprimer
  2. Hello Coralie,
    Oh oui, j'ai beaucoup aimé Aubertin d'Avalon... Tout en finesse, Tirtiaux me fait aussi penser au style d'écriture de Jeanne Bourin que j'apprécie tout autant.
    Ma première lecture de Tirtiaux avait été Le Passeur de Lumière, roman magnifique aux couleurs profondément artistiques. Si tu as aimé celui là, je ne peux que te recommander Les Pilliers de La Terre de Ken Follet, une merveille.
    De Tirtiaux, j'ai aussi lu Le Puisatier des Abîmes, une autre époque certe, futuriste même, mais quel talent!
    Amitiés,
    Gipsy

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite :-)