lundi 13 juillet 2009

L'Ombre du Vent

de Carlos Ruiz Zafon



Résumé du livre

Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

5 commentaires :

  1. j'ai beaucoup aimé ce livre et je guette régulièrement en librairie une nouvelle traduction de cet auteur(pour l'instant rien!!)

    RépondreSupprimer
  2. s'il fallait lire qu'un livre ce serait celui la! et encore! c'est l'apologie de la lecture!
    .............il faudrait les lire tous!

    RépondreSupprimer
  3. Ya quelqu'un qui veut me faire un résumer complet ses pour mon travaille de francais et je lai pas lue SVP merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour "Anonyme",

    Il me semble que la lecture complète du livre t'apporterait plus que tu ne l'imagines...
    Outre l'histoire passionnante que ce livre dispense, il t'aidera certainement à améliorer ton orthographe désastreuse et ta grammaire douteuse! De surcroît, le trésor d'imagination développé au fil des pages sera probablement une base imparable à l'approche des examens de fin d'année.
    Excellente soirée et bonne lecture,
    Gipsy

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite :-)