lundi 22 juin 2009

Avicenne ou la route d'Ispahan

de Gilbert Sinoué



Résumé du Livre

" Moi, Abou Obeïd el-jozjani, je te livre ces mots, Ils m'ont été confiés après celui qui fut mon maître, mon ami, mon regard, vingt-cinq années durant : Avicenne, prince des médecins, dont la sagesse et le savoir ont ébloui tous les hommes.
De Samarkand à Chiraz, des portes de la Ville-Ronde à celles des soixante-douze nations, résonne encore la grandeur de son nom. "
Ainsi commence le récit consacré à l'une des plus hautes figures de la pensée universelle. Né en 980 à Boukhara, Avicenne, ou Ibn Sina, est à dix-huit ans le médecin le plus renommé de son temps. Pris dans les remous et les guerres qui agitent les confins de la Turquie et de la Perse du Xie siècle, il est tour à tour nomade, exilé, vizir.
Sa dernière étape le conduit à Ispahan, cité sublime, où il meurt à cinquante-sept ans après avoir bu, jusqu'à l'ivresse, à la coupe du savoir et de l'amour.

5 commentaires :

  1. ça me donne envie de le lire je le rajoute sur ma liste des livres "à acheter"

    merci

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture qui m'a beaucoup plu... voilà un petit bout de temps maintenant ! beau souvenir...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu ce livre il y a dix ans maintenant mais je m'en souviens assez bien. Le souvenir que j'en garde est d'avoir fait un bond dans le temps passé à une époque et des lieux dont on ne parle que trop peu finalement. Livre très enrichissant. Je vous conseille également du même auteur "Le livre de Saphir" qui nous emmène en Espagne au temps de l'Inquisition... Je n'en dis pas plus... Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  4. Merci de votre visite et de votre commentaire Lilie.
    Sinoué a, en effet, le don de nous emmener si loin dans la distance ou dans le temps avec une telle aisance. J'ai adoré aussi "le Livre de Saphir", j'en avais également fait un article.
    http://gipsyquilt.blogspot.com/2008/11/le-livre-de-saphir.html
    A bientôt,
    Gipsy

    RépondreSupprimer
  5. Pardon pour le "Livre de Saphir" je n'avais pas du voir l'article avant d'écrire un commentaire. OUPS, c'est mon côté tête en l'R à l'envers ;-)

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite :-)